L'Espace Forums de "La Traction Universelle"

Nous sommes le Lun 05 Déc, 2022- 23:07

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 369 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mar 22 Mar, 2022- 06:30 
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Mar, 2013- 08:53
Messages: 739
Jérome COLLIGNON a écrit:
Je tiens à vous rassurer. J'ai étudié les chiffres officiels. Rien que pour Paris, c'est seulement 350 morts par an pour cause de pollution (sur combien de millions d'habitants ?). Non seulement rien ne permet d'affirmer que les PM10 ou 2.5 issus des automobiles soient en cause (ils le sont seulement à 15% / la pollution liée au chauffage domestique, aux industries ou à l'agriculture est bien plus importante) mais en plus les études portent sur des gens qui ont plus de 85 ans et seraient de toute façon décédés (comme le Covid) vu que bizarrement dans cette étude personne ne songe ni ne préconise de les déplacer dans des zones non polluées. La vérité : une campagne de communication biaisée, des chiffres qui ne reflètent pas la réalité et une manipulation (culpabilisation) des esprits bien dans l'air du temps. Pour se donner bonne conscience Barbara Pompili est payée pour emboiter le pas.

Décadence et infantilisme, tel est mon ressenti non pas a priori mais en étudiant les chiffres réels.

Je vais le rappeler une nouvelle fois:
- croiser des statistiques, particulièrement de décès, est quasi impossible à faire sans erreur. Donc pour arriver à 350, j'imagine que ca s'est fait par exemple en faisant une règle de 3 sur les morts en France ou toute autre bidouille de ce genre qui implique des hypothèses implicites fortes en général
- Parler des morts pulmonaires, c'est ne voir qu'un petit aspect du problème = la pollution et passer sous silence le gros problème du réchauffement. La raison pour laquelle l'UE veut arrêter les moteurs thermiques en 2035 n'est pas la pollution, c'est le CO2.
- Parler que des morts, c'est oublier tous ceux dont la qualité de vie est dégradée: combien d'asthmatiques, combien de gens à la capacité pulmonaire dégradée, combien de gens au sommeil dérangé par le bruit? Ils n'existent pas ces gens là?
- Déplacer les personnes agées à la campagne? C'est une idée. Mais il est encore plus simple et socialement acceptable de déplacer ... les voitures à la campagne. Donc l'idée a été mise en place mais dans une version améliorée. Ben oui, entre empêcher un pollueur dans les grandes villes qui sont par ailleurs bien équipées en transports en commun et entre déraciner une personne agée du quartier qu'elle fréquente depuis 40 ans et quand on sait à quel point ca peut les faire bascule vers la fin de l'indépendance (eh oui, souvent à cet âge, on n'a plus le permis), c'est faire preuve de bien peu d'égards envers nos anciens. A noter enfin que la réalité avec le vieillissement de la population est que bientot les anciens seront en plus une majorité. Bref, l'idée de déporter des gens qui n'ont pas démérité juste pour permettre à des gens de rouler en voiture de collection ou à des travailleurs de ne pas emprunter le métro, ca me semble quelque peu nombriliste et c'est oublier que la définition d'une ville, c'est en premier de concentrer de la population, pas de concentrer des véhicules (ca, c'est un parking). Je suis clairement collectionneur de voiture et de ce fait contributeur potentiellement important à la dégradation du monde qu'on laisse aux générations à venir, donc je compense autant que possible en roulant à l'électrique le gros de mes kilomètres, en empruntant le train dès que possible, en marchant, en ayant une maison très bien isolée. Ca me semble la moindre des choses = quand le salis les toilettes, je passe la balayette plutot que de demander aux autres de subir au motif que c'est ma liberté et que personne n'est mort du fait de toilettes souillées.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mar 22 Mar, 2022- 14:46 
Hors ligne

Inscription: Ven 08 Fév, 2008- 19:14
Messages: 807
Et pendant ce temps, le français moyen chiale que son pays est désindustrialisé depuis longtemps (et calcule ses droits au chômage) …





"22/03/2022 - 11:33 - Tesla : gigantisme à Berlin !



Tesla livrera ce mardi à ses clients les 30 premières voitures Model Y fabriquées dans son immense usine de plus de 5 milliards d'euros de Grünheide en Allemagne, lançant son premier centre de production européen qui est le plus gros investissement dans une usine automobile allemande de l'histoire récente. La nouvelle gigafactory de Tesla est jugée cruciale pour le groupe par les spécialistes. Le directeur général Elon Musk est arrivé à Berlin lundi pour l'événement, tweetant : "Ravi de remettre demain les premières voitures de série fabriquées par Giga Berlin-Brandebourg !"


La nouvelle usine de Tesla se trouve à environ 30 kilomètres au sud-est de la capitale allemande et abritera plus de 10 000 employés. Plus de 3 000 travailleurs ont déjà été embauchés, a déclaré Tesla ce mardi.

Les clients choisis recevront la configuration Model Y Performance, un véhicule coûtant 63 990 euros avec une autonomie de 514 km (320 miles), a déclaré Tesla, ajoutant que de nouvelles commandes de l'usine pourraient être livrées à partir d'avril. Le chancelier allemand Olaf Scholz assistera à l'événement. "Certaines personnes ne croyaient pas que l'Allemagne pouvait faire cela", a déclaré mardi le ministre régional des Finances, Joerg Steinbach, se félicitant de cette réussite à l'écho mondial.

À pleine capacité, l'usine produirait 500 000 voitures par an, soit plus que les 450 000 véhicules électriques à batterie que son rival allemand Volkswagen a vendus dans le monde en 2021. Elle générera également 50 gigawattheures (GWh) d'énergie par batterie, dépassant toutes les autres usines allemandes. Pour l'heure, Volkswagen détient toujours la première place sur le marché européen des véhicules électriques, avec une part de marché de 25% contre 13% pour Tesla. Musk a déclaré que l'accélération de la production prendrait plus de temps que les deux années nécessaires à la construction de l'usine. JPMorgan prédit que le site produira environ 54 000 voitures en 2022, puis 280 000 dès 2023 et 500 000 en 2025. "

_________________
Olivier

Une traction n'a pas de cerveau, utilisez plutôt le vôtre.
https://rouler-en-traction-avant.blog4ever.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mar 22 Mar, 2022- 17:53 
Hors ligne
Membre TU
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 24 Mar, 2008- 13:03
Messages: 1339
Olalaaa..Les plombs vont sauter dans les chaumières ! :mrgreen:

_________________
70ème année de complicité avec la traction..Mais c'est elle qui rajeunit..'


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mar 22 Mar, 2022- 19:05 
Hors ligne
Membre TU

Inscription: Dim 07 Nov, 2021- 18:22
Messages: 67
Jérome COLLIGNON a écrit:
Je tiens à vous rassurer. J'ai étudié les chiffres officiels. Rien que pour Paris, c'est seulement 350 morts par an pour cause de pollution (sur combien de millions d'habitants ?). Non seulement rien ne permet d'affirmer que les PM10 ou 2.5 issus des automobiles soient en cause (ils le sont seulement à 15% / la pollution liée au chauffage domestique, aux industries ou à l'agriculture est bien plus importante) mais en plus les études portent sur des gens qui ont plus de 85 ans et seraient de toute façon décédés (comme le Covid) vu que bizarrement dans cette étude personne ne songe ni ne préconise de les déplacer dans des zones non polluées. La vérité : une campagne de communication biaisée, des chiffres qui ne reflètent pas la réalité et une manipulation (culpabilisation) des esprits bien dans l'air du temps. Pour se donner bonne conscience Barbara Pompili est payée pour emboiter le pas.

Décadence et infantilisme, tel est mon ressenti non pas a priori mais en étudiant les chiffres réels.


// en raison de la COVID et de la réduction de la pollution , le nombre de décès dus à la pollution a chuté de 3 400 morts en 2021.
D'après Santé publique en France : 40 000 décès attribuables chaque année aux particules fines (PM2,5).
L'Observatoire régional de Santé (ORS) et d'Aiparif estime que 8 000 décès en Ile-de-France pourraient être évités si les normes préconisées par l'OMS étaient respectées. Elles ne le sont pas.
N'étant pas chercheur, ni cancérologue, ni pneumologue , ni cardiologue etc. je n'ai pas les critères scientifiques pour le contredire. Je leur fait confiance. Et il aurait fallu les croire en 1960 quand ils avaient affirmé (preuves à l'appui) que le tabac était cancérigène. Mais à l'époque, tout le monde se moquait d'eux :!:
Perso je continue de polluer pour mon plaisir puisque je roule en traction (activité non-essentielle comme dirait l'autre ).
A+ de Michel CHEVRONS


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Dim 25 Sep, 2022- 07:03 
Hors ligne

Inscription: Ven 09 Sep, 2022- 16:30
Messages: 5
En ce moment on nous gonfle sérieusement avec les économies d'énergie, en particulier électrique.
Parallèlement on nous force presque à acheter une auto électrique, voir les monstrueuses primes et le baratin écolo.
Sans oublier les TGV qui vont de plus en plus vite, alors qu'on limite la vitesse de nos autos.
Electriquement parlant, ils n'auraient pas pété un fusible chez nos "décideurs" ?
J'ai lu plus haut qu'il existait un camion tout électrique. Imaginez une flotte de camions électriques, qui trimballent bêtement en permanence combien de tonnes de batteries ?
Tout véhicule électrique ne fait que reporter la pollution ailleurs. Et les performances ne pourront jamais beaucoup évoluer concernant les batteries.
Pour couronner le tout j'ai vu que les écolomaniaques comment à faire évoluer leurs idées sur les éoliennes.
Bref tant que des non scientifiques continuent à nous prendre pour des brêles, l'auto électrique a encore de beaux jours devant elle.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Dim 25 Sep, 2022- 11:49 
Hors ligne

Inscription: Ven 08 Fév, 2008- 19:14
Messages: 807
S'il n'y avait qu'avec les économies d'énergie qu'on nous gonflait, le monde serait presque parfait.

_________________
Olivier

Une traction n'a pas de cerveau, utilisez plutôt le vôtre.
https://rouler-en-traction-avant.blog4ever.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Dim 25 Sep, 2022- 18:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 07 Déc, 2007- 10:54
Messages: 6100
Localisation: Toulouse
ONZAMALLE a écrit:
S'il n'y avait qu'avec les économies d'énergie qu'on nous gonflait, le monde serait presque parfait.


c'est (p)assé simple !!!!!!!!!!! :lol:

_________________
LR539: une des plus belles voitures françaises


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Dim 25 Sep, 2022- 18:49 
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Mar, 2013- 08:53
Messages: 739
Lagaffe a écrit:
En ce moment on nous gonfle sérieusement avec les économies d'énergie, en particulier électrique.
Parallèlement on nous force presque à acheter une auto électrique, voir les monstrueuses primes et le baratin écolo.
Sans oublier les TGV qui vont de plus en plus vite, alors qu'on limite la vitesse de nos autos.
Electriquement parlant, ils n'auraient pas pété un fusible chez nos "décideurs" ?
J'ai lu plus haut qu'il existait un camion tout électrique. Imaginez une flotte de camions électriques, qui trimballent bêtement en permanence combien de tonnes de batteries ?
Tout véhicule électrique ne fait que reporter la pollution ailleurs. Et les performances ne pourront jamais beaucoup évoluer concernant les batteries.
Pour couronner le tout j'ai vu que les écolomaniaques comment à faire évoluer leurs idées sur les éoliennes.
Bref tant que des non scientifiques continuent à nous prendre pour des brêles, l'auto électrique a encore de beaux jours devant elle.


En fait, le sujet est plus compliqué que ca car le facteur limitant de l'énergie électrique n'est pas, et de très loin, la quantité totale produite chaque année mais les pics de consommation ou production. Donc ce n'est pas un souci de charger des millions de voitures électriques en dehors des pics de conso ou des creux de production, ca, ca passe à l'aise. Le souci est la capacité à stocker et restituer l'électricité sur des périodes plus ou moins longues. Paradoxalement, la voiture électrique, pour peu qu'elle soit équipée de la fonction car to grid, permet d'améliorer la résilience du réseau et donc de réduire le souci.

Ensuite, l'histoire que l'électrique ne fait que déplacer la pollution tient essentiellement de la légende urbaine: avec un mix électrique comme celui de la Pologne = très dépendant du charbon, une électrique émet seulement 80% de la pollution d'une voiture thermique actuelle. Et avec un mix plus vert d'électricité comme le mix français, on est plutot dans les 20%. Et par ailleurs, cette pollution a le bon gout d'être déplacée dans des zones moins densément peuplées que les villes, ce qui est un gain pour tout ce qui est pollution directe (mais le réchauffement ne bénéficie pas de cet effet car il est lié non pas à la proximité de poumons humains de fortes concentrations mais à la quantité totale de gaz à effet de serre dans l'atmosphère).

Donc nos décideurs ne sont pas si idiots que ça, même s'il y aurait certainement moyen de faire quand même mieux.

Quant à la désindustrialisation de la France, c'est un vrai souci. Mais l'erreur remonte à l'après guerre, quand la France a décidé de laisser tomber le créneau du premium pour se focaliser sur la production de masse, ce qui est incompatible avec de bons avantages sociaux: quand Porsche sert des primes de participation aux bénéfices de 7 000 EUR à ses ouvriers en fin d'année, Peugeot et Renault délocalisent en Turquie où pays de l'est car leur marché étant à faible marge, il est impossible de financer les couts sociaux d'un pays comme la France. Et ca, il faudrait des décennies pour inverser la tendance, malheureusement. Le pari d'une économie toute orientée vers les services ne peut fonctionner car il faut à un moment produire une richesse initiale (primaire) puis la transformer en en augmentant la valeur ajoutée (secondaire = industrie) avant d'avoir des clients ayant les moyens d'acheter un service (le tertiaire). Et si on se base sur la vente de ces services à l'export, on devient bien trop dépendant des pays étrangers. Du reste, l'Allemagne a également fait une erreur en se laissant devenir dépendante de la Russie pour son énergie et ca lui fait bien mal aujourd'hui. C'est pour cela qu'il est important d'entretenir son marché intérieur et son indépendance.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mar 18 Oct, 2022- 08:14 
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Mar, 2013- 08:53
Messages: 739
La France condamnée pour non respect des normes de pollution: il semblerait que malgré ce que pensent les adeptes de la methode Coué, il y ait malgré tout quelques soucis suffisants pour justifier une amende.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Jeu 03 Nov, 2022- 20:52 
Hors ligne

Inscription: Lun 02 Mai, 2022- 16:02
Messages: 3
https://www.youtube.com/watch?v=Q3T8ywYLAus


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Ven 04 Nov, 2022- 06:09 
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Mar, 2013- 08:53
Messages: 739
L’erreur basique de ce discours, c’est celle de la classique instruction à charge: ne sont listés que les soucis liés à l’electrique, pas les solutions qui existent à ces soucis ni encore moins les soucis lies au thermique. Donc ca donne l’illustion que les alternatives à l’electrique sont moins mauvaises.
Un exemple, il parle du manque de bornes dans l’espace public en faisant comme si seul l’etat pouvait les financer. A votre avis, quand les stations service, qui sont privees, ne vont plus vendre assez d’essence, elles vont faire quoi? Juste fermer ou bien monter des bornes de recharge à la place des pompes? Ensuite, il le dit lui même, en electrique, on fait le plein chez soi la plupart du temps et donc y’a nettement moins besoin de bornes ailleurs.

Le probleme du cout de l’electrique? Oui il est elevé. Mais le cout du rechauffement climatique est un multiple du surcout de l’electrique et donc si on continue a rouler en thermique massivement, c’est pas par notre voiture que notre portefeuille sera touché mais via nos assurances, via le prix de l’eau, de la nourriture, le cout de devoir reconstruire des villes entieres plus au nord et plus loin des cotes. Donc se focaliser sur le seul surcout d’une voiture electrique, c’est induire le spectateur en erreur en lui faisant miroiter que si on reste avec des thermiques, on vivra mueux qu’avec des electriques.

Il manque de l’electricité pour faire rouler les voitures souhaitees? C’est vrai. Mais il manquera aussi du petrole et donc il faut anticiper cela sans parler du fait que l’electricité on sait en faire liocalement sans imports trop massifs de l’etranger, contrairement au petrole. Mais ce que tout ca veut dire, c’est surtout que la mobilité individuelle sera d’une maniere ou d’une autre bien plus reduite dans 15 ans et remplacee par du travail plus local (teletravail) ou des transports en commun. Oui, c’est moins agreable de devoir attendre un bus plutot que de sauter dans sa voiture et ne plus en sortir avant d’arriver à destination. Mais c’est encore plus desagreable de se faire arracher sont toit à chaque tempete.

L’hybride? Ca arrangerait buen les constructeurs auto, mais c’est en fait pire que le thermique sauf si on oarle d’hybridation legere qui est une legere optimisation du thermique, à ranger à coté du start & stop et qui ne change pas la face du monde. Le plug in hybride, soit c’est rechargé sur le reseau et utilisé pour de petites distances et alirs il vaut miieux une electrique qui n’embarquera pas le poids mort d’un moteur thermique, soit c’est jamais chargé ou utilisé pour de grandes distances et alors, il vait mieux une thermique qui n’embarque oas ke poids mort de la batterie.

Alors ne vous meprenez pas: si je suis ici, c’est que j’adore nos bonnes vieilles voitures à piston. Mais en regardant les chiffres, j’ai vite vu que pour pouvoir rouler plaisir le plus longtemps possible, il fallait qu’au quotidien je prenne le plus possible les transports en commun et que pour le reste, je me deplace en electrique. Mais faire l’autruche, ca va juste precipiter le moment où on interdira à ma 15 de demarrer et où elle deviendra une encombrante oeuvre d’art que l’on deplace en la poussant. Je n’aime pas l’electrique, je n’eprouve pas une once de plaisir à leur volant. J’ai une grosse demi douzaine de thermiques dans mon garage et leur nombre moyen de cylindres dépasse les 6. Donc he suis tres loin d’etre un ecolo bobo qui vit à Paris, se balade en Uber et n’a meme pas le permis. J’ai juste retourné le probleme dans tous les sens pour arriver à la conclusion que pour vivre ma passion, je devais me deplacer le plus possible en Tesla (150 000 bornes en 6 ans) et ne prendre mes thermiques que pour des trajets plaisir, en ayant conscience que de toutes manieres, cette pratique est vouee a disparaitre un jour, comme le fait de manger des ortelans, le but etant que la disparition se fasse le plus tard possible. Mais juste dire « l’electrique c’est nul, je veux rien changer », c’est juste percipiter l’arrivee du mur en fait…


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mar 08 Nov, 2022- 07:44 
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Mar, 2013- 08:53
Messages: 739
Et pour ceux qui veulent de l’information factuelle et non biaisee sur l’electrique, de la part d’une chaine à la base très branchée amour de la bagnole, voila une video qui resume bien la situation avec les vrais ordres de grandeur et pas ceux fantasmés à partir d’un calcul fait sur une nappe en papier de resto:
https://youtu.be/m6hULrZQr88


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mar 08 Nov, 2022- 17:11 
Hors ligne

Inscription: Mar 13 Nov, 2012- 17:49
Messages: 398
Localisation: Almayrac (81)
Il reste beaucoup de questions de fond, parfois "périphériques", auxquelles il faut répondre concrètement.
Nous en arrivons, tout doucement, au stade ou on se les pose ... dans les pays occidentaux, surtout.

_________________
Vulnerant omnes ultima necat


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mar 08 Nov, 2022- 18:11 
Hors ligne
Membre TU
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 16 Avr, 2020- 08:20
Messages: 970
Localisation: région Gruyère (Suisse)
Disons qu'il faut surtout consommer moins, faire durer nos objets le plus longtemps possible en les entretenant et les réparant, voitures y compris.
Ainsi on préservera beaucoup de précieuses ressources. Il y a actuellement une grosse surconsommation dans de nombreux secteurs. Un changement de véhicule est rarement une nécessité, souvent une envie irrationnelle.

Ceci est aussi assez intéressant à écouter pas tout récent mais toujours d'actualité : https://www.youtube.com/watch?v=m2mkCaNH_gY

Je reste persuadé que celui qui se rend au travail avec sa Zoé rechargée avec les panneaux photovoltaïques qu'il a installé sur le toit sa maison, préserve l'environnement.
Celui qui roule avec un "panzer" électrique beaucoup moins, on voit trop souvent ce genre de véhicule de plus de 2 tonnes avec une seule personne à bord.

Chez nous en Suisse, le secteur le plus énergivore est le bâtiment, systèmes de chauffage anciens fonctionnant au fioul, isolation dépassée, etc. en seconde position vient l'industrie et seulement en troisième les transports.
Paradoxalement on tape bien plus fort sur la mobilité individuelle, cherchez l'erreur :?:

_________________
Membre TU Rhodanie + Club Citroën 34-57
2 Tractions : Victorine 7C 38 et Alphonsine 11BL 38
1 Bicylindre : 2CV 6 Spécial "Canard-Vert" 87


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Non à l'électrique
MessagePosté: Mer 09 Nov, 2022- 08:41 
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Mar, 2013- 08:53
Messages: 739
C’est logique de taper sur la mobilité individuelle car dans 80% des cas, un effort pas incroyable permet de la reduire significativement en empruntant un peu plus les transports en commun. La vraie hérésie, c’est pas tant le gros SUV de 2 tonnes car au final, il est seulement 2 fois pire que la voiture vertueuse à 1t. L’heresie, c’est de deplacer 1t de matiere pour un besoin de 70 kg (le bonhomme qui veut bouger) car là, le facteur multiplicateur, il n’est pas de 2 mais de 14!!!

Donc à mon sens, le seul avenir de la mobilité individuelle, c’est pour de tres courtes distances ou alors pour le loisir.

Pourquoi ne pas taper sur l’immobilier? Tout simplement car renover un parc immobilier demande des investissements colossaux et un temos enorme et que nous n’avons ni les moyens pour le faire ni assez de temps à disposition. Dès lors, le levier pragmatique à activer est celui de la mobilité.

Pourquoi pas l’industrie? Car demander à un industriel de moins contdibuer à l’effet de serre, c’est plomber la competitivité de son economie et donc se priver des revenus necessaire pour operer la transition. Alors oui, c’est injuste car au final on ne rape pas sur les pires eleves. Mais il n’est ecrit nulle part que le monde a vocation à etre juste… La mobilité individuelle est juste une victime de plus de la loi du moindre effort et s’emouvoir de l’injustice ne va pas empecher la loi du moindre effort de s’appliquer. Et donc les amateurs de patrimoine historique doivent à mon avis être lucides sur ces points: la mobilité individuelle est un combat déjà perdu et donc s’arc-bouter désespérément, c’est une lutte vaine. Il convient d’utiliser notre energie sur un combat ayant des chances de ne pas etre sterile, soit celui du droit à avoir un loisir mecanique, ce droit etant tolerable dans la mesure où nous n’en abusons pas ou dans la mesure où nous en compensons l’impact.

Dans mon cas, il y a 15 ans, j’ai basculé mes 50*2 km quotidiens en voiture pour aller bosser en 17km*2+train. Et pour ma femme qui est à 70 km*2 mais n’a pas d’alternative credible de transports en commun (un medecin, ca a des horaires difficiles à planifier et ca peut commencer ou terminer sa journée à des heures où il n’y a plus/pas encore de transports en commun), on l’a basculée il y a 7 ans en electrique. Elle n’est pas optimale car de gros gabarit, mais pour faire de l’autoroute hyper dense tous les jours pour qqun qui a des problemes de dos, il fallait une voiture confortable et equipée de toutes les aides à la conduite possibles. Une Zoe ne remplissait pas le cahier des charges, sans parler du coté 4*4 indispensable quand on habite une station de ski ainsi que du probleme de reduction de l’autonomie des batteries quand il fait froid.

En fait, le risque de notre passion, c’est de basculer dans une sorte d’entre-nous malsain où on critique ce que la majorité de la pooukation qui ne partage pas notre passion, fait: c’est la faute aux autres, nous on a la verité et on s’en auto convainc en ne regardant que les arguments alkant dans notre sens, sans meme prendre la peine de verifier s’ils tiennent la route. J’ai entendu qu’une batterie ca se recyclait pas? Je veux le croire et donc je ne vais surtout pas le verifier. Je vois un gars qui dit qu’extraire du lithium ou du petrole, c’est blanc bonnet et bonnet blanc, je ne vais surtout pas me dire que le lithium, on l’extrait une fois et ensuite on le reutilise (il ne disparait pas) alors que le petrole, je ne sais pas, a ce jour en tout cas, capturer le CO2 pour en refaire du petrole et ce d’autant plus qu’il me faudrait de l’energie pour ca (le petrole, il fait voir ca comme du soleil datant de la prehistoire qu’on consomme aujourd’hui et ce soleil, on ne sait pas le recuperer une fois qu’on l’a transformé en mouvement, contrairement au lithium qui est plus simple à « miner » dans une batterie usagée quand dans la croute terrestre.

Bref, Freud disait « on ne peut combattre un ennemi qu’on ne sait nommer ». Le meilleur moyen de combattre l’ennemi de la passion mecanique, c’est de le connaitre dans ses moindres details et de ne surtout pas le sous estimer. Ca impluque donc d’svoir une connaissance juste de ce qu’il est et pas une connaissance qui nous arrange: ca arrangeait la France de s’imaginer protegee par la ligne Maginot, mais c’est cette croyance qui a ete le puissant engrais de la debacle qui a suivi. Il aurait bien mieux vallu etre lucide sur ce sujet, meme si la lucidité etait deplaisante. Et on voit à mon avis dans notre microcosme des bagnolards trop de gens qui abusent de la methode Coué. Le reveil sera penible pour ceux là…


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 369 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
--/
--
Propulse par phpBB et MuL pour "La Traction Universelle" © depuis le 23 octobre 2007; 2000, 2002, 2005, 2007, 2008, 2014 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com